lundi 6 avril 2015

Dans ma malle, il y a...


Un jour férié, un beau soleil et des températures suffisantes pour déjeuner dehors... Que demander de plus pour ce lundi de Pâques ! Une brocante fructueuse ?... Eh bien, mon voeux a été exaucé ! 

Avec le retour des beaux jours, c'est reparti pour la saison des vide-greniers ! Et pour commencer, un pucier avait lieu à dix minutes de chez nous, dans un petit village isérois, Saint-Victor-de-Cessieu. Il y avait un petit peu de tout, des jouets et des vêtements d'enfant, quelques vieilleries, de la vaisselle, des livres, etc. Mais en cherchant un peu, on finit toujours par trouver la perle rare ! Cette fois, j'ai chiné raisonnablement. Pas de quoi faire bondir mon mari qui redoute toujours les retours de brocante et le moment où j'ouvre la malle de la voiture... 

Petite précision avant de vous faire le déballage du jour. Dans mon sud-ouest natal, on appelle la "malle", le coffre de la voiture... C'est un peu comme notre "chocolatine" au lieu de pain au chocolat ou la "poche" pour le sachet en plastique :) Il a bien fallu que je me mette à la page pour passer inaperçu ici. Mais je ne résiste pas à employer de temps en temps ces mots qui me sont chers !


Un miroir de type Régence, chiné pour la modique somme de 10 euros... Il aura besoin d'un bon coup de jeune mais trouvera sans difficulté sa place dans notre intérieur dont une partie date de la fondation du château en 1640 ! À lire aussi l'article sur la rénovation  d'une table Régence  : ici


Une carafe à liqueur de simple faction mais n'ayant jamais servi. Si on en trouve à une vingtaine d'euros sur Internet, vous pouvez en dénicher comme celle-ci à 4 euros, dans un vide-grenier.


La collection complète des magasines Madame de l'année 1921. C'est très rare et souvent très cher. Mais j'ai eu le coup de coeur et la vendeuse, une vieille dame pour laquelle elle avait une valeur affective, m'a fait un petit prix. Elle a bien compris que mon attrait était autre que sa valeur marchande... D'ailleurs, si vous lisez régulièrement mes articles, vous avez sans doute remarqué que je m'inspire du contenu de vieux magasines des années 20 à 50.


J'ai acheté cet Almanach à la même vendeuse qui était contente d'avoir à faire à une passionnée de ce genre de magasines. Il regorge de conseils et d'histoire pour chaque mois ainsi que des idées pour la couture, la cuisine, etc. Et aussi et surtout, c'est le précieux témoignage d'une époque !


Mon affection pour la brocante va de pair avec celle pour l'Histoire. Plusieurs périodes ont grâce à mes yeux dont le Moyen âge. Je m'y intéresse d'autant plus depuis que nous vivons à proximité d'une ancienne motte cadastral où autrefois un château fort était érigé. Il ne reste rien de celui-ci. À quoi pouvait-il bien ressembler? Je me le demande souvent...

Il y avait aussi deux autres trouvailles dans ma malle mais comme il s'agit de cadeaux, je ne peux vous les dévoiler aujourd'hui ;) Plus tard, sans nul doute !

Et vous, avez-vous chiner ce week-end ??

Retrouvez le sommaire : ici

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

A vos mots... Prêt ? Palabrez !