mercredi 4 novembre 2015

Dans ma besace, il y a...


C'est presque une tradition quand je repars d'Albi, jamais les mains vides!... Je ne vous parle pas du plein de bouffes bien de chez nous, hein ;) Du genre, jeannots (mon péché mignon...), fromage basque et autres charcuteries aveyronnaises de l'incontournable Hyper Frais (allez petit coup de pub!) Sans oublier la graisse de canard (pour le bon potage de l'hiver miam miam) et la commande de cassoulet pour les copains qui n'imaginent pas le sud-ouest sans ça! C'est comme un savoyard sans raclette... La malle est pleine (= coffre de la voiture blindé).

Mais il y a toujours un peu de place entre les bocaux et la glacière! De quoi, ranger mes trouvailles du week-end albigeois :) Parce qu'il n'y en a pas un sans passage à la brocante du Castelviel ou encore au Musée de la Mode. La semaine dernière, j'ai donc remis le couvert en terre natale... Voici mes achat livrés sur un plateau !



Du cristal, toujours du cristal... Sa finesse, sa transparence, son raffinement et son aspect intemporel. Autant de qualité qui me font l'aimer et le marier à toute sorte de décoration. En lampe, en vase, en bougeoir ou comme là, en dessous de verres! Il s'accorde aussi bien à un décor style Régence qu'un intérieur seventy. D'ailleurs, il y a quelques mois, j'écrivais cet article : "Piège de cristal". Pour se laisser envoûter sans craindre de se faire embobiner par du faux...


Qui ne s'y est pas un jour casser la tête?! On dit que ça détend d'aligner ces 27 petits cubes. Moi je vous dis que ça peut vous faire monter dans les tours ce genre de chose, quand vous n'avez pas la patience pour seconde nature!... Mais qui a bien pu inventer le Rubik's cube? Un hongrois du nom d'Ernő Rubik, sculpteur et professeur d'architecture. On raconte que c'est en voulant poser une colle à ses étudiants, que naît ce jouet ingénieux. Puis il a l'idée de colorer chaque face pour rendre l'exercice plus difficile encore... C'est un succès, il s'en vend comme des petits pains au cours des années 1980!


Un autre incontournable pour petits... et grands! Les livres de la Bibliothèque Rose, Verte et Rouge et Or. Il est rare que je revienne d'une brocante sans un exemplaire, d'autant que j'agrandis ma collection autant que celle des copines, fan elles aussi! Il faut dire que les dessins et les histoires sont sans pareille avec ce qui se fait aujourd'hui... Mais au fait, pourquoi trois couleurs distinctes? Découvrez la réponse dans cet article pour les petits rats de bibliothèque comme moi ;)


Cette paire de boucles d'oreille date des années 80. C'est dans la boutique du Musée de la Mode que j'ai trouvé ces petites merveilles. Dans ce lieu tenu par Dominique Miraille, il y de véritables trésors! A la seule différence que leur prix reste abordable. On peut s'y offrir un corset du XIXème siècle pour une cinquante d'euros, une robe de mariée des années quarante pour le même prix. Ce sont des pans d'histoire qui deviennent à la portée des mains et des yeux! Il faut découvrir les expositions que Dominique réalise chaque année sur un thème différent, pour comprendre cette passion qui l'anime...


On dit que je suis "Miss Chapeau"! Sans doute, cela est-il vrai si l'on en juge par le mur de notre penderie décoré de couvre-chef en tout genre. Celui-là va tout de même connaître des transformations et voir du pays! Il sera là pour parfaire mon costume du prochain Carnaval de Venise. Je vous en dévoilerai bientôt d'autres détails :) :)

Retrouvez le sommaire : ici

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

A vos mots... Prêt ? Palabrez !